CELLE
QU’ON CROYAIT
CONNAÎTRE

Collectif Comédie Drôle

Du 7 au 10 février

CELLE QU’ON CROYAIT CONNAÎTRE

Collectif Comédie Drôle

Du 7 au 10 février

Avec
Adrien Barazzone
Mélanie Foulon
Ludovic Payet


Création
Adrien Barazzone
Mélanie Foulon
Christian Geffroy Schlittler
Barbara Schlittler

Collaboration artistique, costumes et régie
Barbara Schlittler
Création lumière 
Guillaume Gex

Coproduction
CPO et Petithéâtre de Sion

Soutiens
Loterie Romande
Canton de Vaud
Ville de Lausanne
Migros Pour-Cent-Culturel
Fondation Ernst Göhner

Celle qu’on croyait connaître est une pièce chorale qui met en scène une multitude de personnages réunis par la mort mystérieuse de Madeleine, employée tout juste retraitée d’une entreprise horlogère.

Trois acteurs incarnent tous les personnages qui prennent vie sous nos yeux : ce sont les voisins, les collègues, les amis, la famille, tous acteurs d’un scénario qui sème le trouble et laisse les spectateurs dans l’incertitude : Madeleine a-t-elle perdu la vie parce qu’elle a perdu son travail ? Les événements racontés sont-ils tirés de faits divers réels ? Qui est le véritable protagoniste de cette histoire ?

Celle qu’on croyait connaître n’est pas tant l’histoire de la disparition de Madeleine mais plutôt ce qu’elle provoque chez les membres de la constellation qui gravite autour d’elle.

 

« (Une) «comédie drôle», mais aussi insolente, et d’une sagesse ravageuse. »
Katia Berger, La Tribune de Genève

« C’est un manège. Un manège plutôt enchanté et hilarant, mais aussi, par moments, acide et grinçant. […]  Quel brio dans le jeu! Et quelle connivence dans le ton! Leurs tours de passe-passe sèment le rire et une parfaite confusion. »
Marie-Pierre Genecand, Le Temps

PRESSE

Mais diable qui donc est-on ? , Marie-Pierre Genecand, Le Temps

L’identité, cette illusion que la comédie dissipe , Katia Berger, La Tribune de Genève

Jeudi et  samedi, 19h
Vendredi, 20h
Dimanche, 17h

Env. 1h35

Dès 13 ans

Jeudi et  samedi, 19h
Vendredi, 20h
Dimanche, 17h

Env. 1h35

Dès 13 ans

Celle qu’on croyait connaître est une pièce chorale qui met en scène une multitude de personnages réunis par la mort mystérieuse de Madeleine, employée tout juste retraitée d’une entreprise horlogère.

Trois acteurs incarnent tous les personnages qui prennent vie sous nos yeux : ce sont les voisins, les collègues, les amis, la famille, tous acteurs d’un scénario qui sème le trouble et laisse les spectateurs dans l’incertitude : Madeleine a-t-elle perdu la vie parce qu’elle a perdu son travail ? Les événements racontés sont-ils tirés de faits divers réels ? Qui est le véritable protagoniste de cette histoire ?

Celle qu’on croyait connaître n’est pas tant l’histoire de la disparition de Madeleine mais plutôt ce qu’elle provoque chez les membres de la constellation qui gravite autour d’elle.

« (Une) «comédie drôle», mais aussi insolente, et d’une sagesse ravageuse. »
Katia Berger, La Tribune de Genève

« C’est un manège. Un manège plutôt enchanté et hilarant, mais aussi, par moments, acide et grinçant. […]  Quel brio dans le jeu! Et quelle connivence dans le ton! Leurs tours de passe-passe sèment le rire et une parfaite confusion. »
Marie-Pierre Genecand, Le Temps

DISTRIBUTION

Avec
Adrien Barazzone
Mélanie Foulon
Ludovic Payet


Création
Adrien Barazzone
Mélanie Foulon
Christian Geffroy Schlittler
Barbara Schlittler

Collaboration artistique, costumes et régie
Barbara Schlittler
Création lumière 
Guillaume Gex

Coproduction
CPO et Petithéâtre de Sion

Soutiens
Loterie Romande
Canton de Vaud
Ville de Lausanne
Migros Pour-Cent-Culturel
Fondation Ernst Göhner

PRESSE

Mais diable qui donc est-on ? , Marie-Pierre Genecand, Le Temps

L’identité, cette illusion que la comédie dissipe , Katia Berger, La Tribune de Genève

149181-logo_le_programme