C’EST DÉJA DEMAIN
Quinzaine émergence

Une histoire ou Christian Crain
Avec la Comédie de Genève

De février à mai 2010

Un projet pilote autour de la création « émergente », une proposition qui pense l’avenir, une plateforme de libre échange qui met les artistes au centre. En six mouvements : 3 tables rondes et 3 spectacles.

Trois spectacles, du 19 au 30 mai 2010

Trois spectacles imaginés par des artistes « émergents » sont à l’affiche du Théâtre du Loup et de la Comédie. Une sélection libre de trois coups de cœur à découvrir.

Trois tables rondes

Trois tables rondes, avec trois thématiques à débattre, auxquelles vous êtes 
convié-e-s. Les artistes seront au centre de ces plateformes d’échange,
invités à formuler leurs réflexions sur les questions abordées.

Lundi 8 février 2010

« Trouver un toit »
de 18h15 à 19h45, à la Comédie de Genève (entrée libre)

Trouver un lieu où montrer son travail est une étape essentielle.
Trouver une scène, c’est trouver un toit. Trouver un toit, c’est rencontrer un public. 
Comment s’ouvrent les programmateurs à la création « émergente » ? Comment se construit le dialogue entre ces deux instances ? Quels outils sont mis à disposition des artistes ? Le lieu de programmation peut-il influencer l’esthétique d’un artiste ?

Mais qui est Christian Crain ? 
Une fiction, un rôle de théâtre, un homme ordinaire ? Un peu nous-mêmes ? En tout cas, un personnage en pleine crise identitaire. Sinon, ça ne vaudrait pas la peine d’aller au théâtre. 
De ses errances intérieures et de ses gestes quotidiens, Ludovic Chazaud et son équipe créeront une mécanique de jeu savoureuse. Comment raconter, comment choisit-on de se raconter ? Comment se perçoit-on et comment sommes-nous perçus ? Des questions qui se bousculent dans cette ingénieuse machine à explorer le présent et le rapport à l’autre.

Pour cette deuxième édition de C’est déjà demain, le Théâtre du Loup et la Comédie de Genève ont donné quartier libre à une jeune compagnie romande au talent prometteur, la Compagnie Jeanne Föhn. Le défi : réaliser un objet-spectacle en dix jours de préparation sur le plateau du Loup. Durant l’élaboration de sa maquette, elle sera parrainée par le metteur en scène Andrea Novicov.

Initié la saison dernière, C’est déjà demain s’est conçu comme un coup de projecteur sur la jeune création romande et une plateforme d’échanges entre artistes. Ce projet résulte d’un fidèle compagnonnage artistique entre le Théâtre du Loup et la Comédie de Genève.

Remerciements à la Manufacture et à l’Arsenic qui prêtent leurs locaux pour la conception du spectacle.

Lundi 15 mars 2010

« Politique culturelle, politique de subventionnement »
de 18h15 à 19h45, à la Comédie de Genève (entrée libre)

Comment trouver des fonds pour monter un spectacle. Enquête sur la dynamiquede notre politique culturelle et de ses offres. Quelle politique culturelle transcantonale efficace et idéale ? Comment concilier émulation artistique et circulation des artistes et des subventions ? Un accompagnement est-il envisageable pour les artistes qui posent leurs premières demandes de subventions ?

« Il n’y a que les chansons de variété qui disent la vérité ! »

Que se passe-t-il quand l’univers de Tchekhov rencontre la chanson de variété et les sitcoms sauce années
90 ? Réponse : les aventures d’Anne, Sophie, Nicolas, Marie, Serge, Sarah, Michel, Grégory, Dylan et Kathy.
Par une belle journée d’été, tous s’ennuient à mourir sur la terrasse d’Anne, 100% plastique. Et chantent leur
désenchantement. Un petit monde qui ressemble étrangement à celui de Platonov.

Avec Valeria Bertolotto, Vincent Fontannaz, Adrien Knecht, Diane Muller, Charlotte Nagel, Aurélien Patouillard, Jacqueline Ricciardi, Adrien Rupp, Emilie Vaudou, Laurent Waeber, avec la participation de Viviane Pavillon
scénographie Alexandre Doublet et Yves Christinet / musique Laurent Waeber / lumière Frédéric Lombard / son Thomas Sillard / costumes Nicolas Fleury / travail vocal Charlène Martin / régie Floriane Piguet / administration Thibault Genton

Coproduction Théâtre du Moulin Neuf – Aigle, Arsenic – Lausanne, Le Nouveau Monde – Fribourg, Centre Dramatique Poitou- Charentes – Poitiers, Théâtre Populaire Romand – La Chaux-de-Fonds
soutiens Ville de Lausanne, Loterie Romande, Corodis, Pour-cent culturel Migros.

par la Compagnie Alexandre Doublet
mise en scène Alexandre Doublet

du 19 au 21 mai, au Théâtre du Loup
mercredi et vendredi à 20h, jeudi 19h

Lundi 26 mai 2010

« Formation, et après ? »
de 18h15 à 19h45, à la Comédie de Genève (entrée libre)

Incursion du côté de la formation en art dramatique et des attentes des étudiants. Face à face entre formation et marché du travail. 
Comment la formation actuelle en art dramatique prépare au marché du travail et à l’élaboration de projets théâtraux ? Besoin, manque, envies des étudiants ? 
Pour ou contre une formation professionnelle de mise en scène ? La mise en scène s’apprend-elle ? 
Comment intégrer d’emblée les théâtres et les institutions dans le parcours de formation ?

« Anticlimax »

Au milieu d’un père ivrogne, d’une mère obnubilée par l’astiquage de ses meubles et d’un frère gavé de pornographie, se trouve la petite Marie. Elle se pense investie d’une mission : sauver les siens de ladécadence, et même pourquoi pas sauver le monde entier. Mais d’abord il lui faudra se libérer de la loi du Père…
Dans Anticlimax, Werner Schwab déploie tout l’arsenal de sa langue chaotique et drôle pour tracer le chemin initiatique et rebelle de Marie. Il nous invite à un voyage dans les tréfonds de l’humanité, un périple fantasmatique, où le sordide flirte furieusement avec un comique sauvage, grotesque et libérateur.

Avec Yoann Blanc, Denis Laujol, Emilie Maquest, Florence Minder, Baptiste Sornin.
traduction Mike Sens, Michael Bugdahn / scénographie et costumes Sophie Carlier / création son Brice Cannavo / création lumière Colin Legras / assistante à la mise en scène Coline Struyf

Une création de Mariedl en coproduction avec le Théâtre Les Tanneurs et le Théâtre de la Place. Réalisé avec l´aide du Ministère de la Communauté française – Service du Théâtre et de la COCOF. Avec le soutien de Théâtre et Publics et l’appui d’Utopia 2. L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté.

par la Compagnie Alexandre Doublet
mise en scène Alexandre Doublet

du 19 au 21 mai, au Théâtre du Loup
mercredi et vendredi à 20h, jeudi 19h

« Simone, two three four »

Simone glisse sur une crotte de chien. De cette chute à la dégringolade existentielle, il n’y a qu’un pas : Simone le franchit. Jean-Claude, Martine et Alejandra – des proches de l’intéressée qu’on ne verra jamais – vont tout tenter pour la sortir de cette mauvaise passe et éviter l’irréparable…
A partir d’une anecdote dérisoire ficelée autour d’une absente, Simone, two, three, four dit la fragilité de l’existence, versatile et toujours en équilibre précaire. Une fable décalée et fantaisiste qui rend hommage à monsieur-tout-le-monde et à la poésie du quotidien.

Avec Catherine Büchi, Pierre Mifsud, Léa Pohlhammer, la participation de Anne-Catherine Savoy, scénographie Denis Savary / lumières Laurent Junod / son Christophe Bollondi / musique Yulungo / construction décors Atelier du Pirate, Martial Lambert / administration, diffusion Michaël Monney

coproduction Nuithonie, Théâtre 2.21, 2b company soutiens Ville de Lausanne, Canton de Fribourg – Encouragement de la culture, Loterie Romande, Ernst Göhner Stiftung. Simone, two, three, four a été créé à l’Espace Nuithonie de Villars-sur-Glâne et joué du 22 au 26 avril 2009. Le spectacle a été joué
au Théâtre 2.21 à Lausanne du 29 avril au 17 mai 2009.

par 2b Company 
texte et mise en scène François Gremaud

du 28 au 30 mai, au Théâtre du Loup 
vendredi et samedi à 21h, dimanche  à 19h

Au final un spectacle sensible à la folle inventivité et au regard doux-amer sur les pièges de la destinée.
MPG, Le Temps

149181-logo_le_programme