JEUNESSE BLESSÉE

de Falk Richter
La Bâtie – Festival de Genève
+ Le Poche au Théâtre du Loup

Du 14 septembre au 2 octobre 2011

Texte et mise en scène 
Falk Richter

Avec
Fabrice Adde, Yoann Blanc, Anne Tismer

Scénographie
Alex Harb

Musique
Paul Lemp

Lumières
Philippe Sireuil

Coproduction Festival de
Liège / Théâtre National de
Belgique avec la participation
de La Bâtie Festival de Genève
et du Théâtre du Loup
www.falkrichter.com

Très remarqué sur les scènes internationales, Falk Richter, enfant insolent et caustique du théâtre allemand – invité par le Théâtre de Poche sur la scène du Loup – présente ici sa première mise en scène en français. Avec Jeunesse blessée, il impose encore une fois un théâtre d’émotion où les acteurs s’engagent corps et âmes. Les protagonistes de cette œuvre se sont aimés, puis séparés. Enfin ils se retrouvent, évoquent leur passé et interrogent leur avenir. A l’aube de la quarantaine, lorsque la jeunesse est passée, comment continuer, grandir, comment devenir adulte ? 
Avec Falk Richter, le questionnement littéraire relève toujours d’une interrogation sociale et politique, sans faire l’impasse sur les dimensions intimes et charnelles des personnages. Au-delà des sujets, toute sa pratique poétique s’oriente sur les nouvelles technologies et les medias. Falk Richter n’est pas seulement un dramaturge et un metteur en scène qui utilise la vidéo, celle-ci conditionne son écriture même.


(…) Après avoir parlé de ces consultants qui font et défont la politique des grandes entreprises, je voulais parler de ceux qui subissent leurs décisions.
Il s’agit ici d’un trio au centre duquel on trouve un type qui essaie plus ou moins de lutter contre l’idéologie du travail comme centre de la vie : la carrière, la réussite commerciale, etc. Il est DJ et vit un peu comme un artiste free-lance. Mais à 35-36 ans, une telle position devient un peu tragique. N’avoir rien réalisé à 40 ans, c’est moins drôle qu’à 20 ans.

Entretien avec Falk Richter
Propos recueillis par Jean-Marie Wynants, Le Soir

J’ai besoin d’amour. 
C’est tout ce que j’ai trouvé. 
Aimez-moi !

Jeunesse blessée, extrait

Première suisse
Durée : 1h 40


www.labatie.ch
www.lepoche.ch

Mercredi 14 septembre à 19h + rencontre publique avec Falk Richter
Jeudi 15 septembre à 19h
Vendredi 16 septembre à 21h
Samedi 17 septembre à 21h

Ensuite, et jusqu’au 2 octobre, horaire Théâtre de Poche
Lundi, vendredi 20h30
Mercredi, jeudi, samedi 19h
Dimanche à 17h
Mardi relâche

149181-logo_le_programme