LAC

Pascal Rambert
Spectacle de sortie promotion G Bachelor Théâtre Manufacture – HETSR
Création

Du 17 et 18 juin 2015

Mise en scène
Denis Maillefer
Avec 
Simon Bonvin
Mathias Brossard
Jérôme Chapuis
Cyprien Colombo
Marie Fontannaz
Lola Giouse
Judith Goudal
Magali Heu
Lara Khattabi,
Simon Labarrière
Jonas Lambelet
Thomas Lonchampt
Emma Pluyaut-Biwer,
Nastassja Tanner
Raphaël Vachoux

« J’aime bien cette vieille et belle tradition de la commande de texte.
Quand Frédéric Plazy m’a proposé de mettre en scène le spectacle de sortie de la promotion G, je lui ai dit que j’avais envie de demander à un auteur d’écrire pour les étudiants. Rapidement, nous avons évoqué Pascal Rambert qui, après avoir rencontré les étudiants, a accepté d’écrire « sur mesure » pour eux. 
Les étudiants (et moi !) aimons cette langue, absolument d’aujourd’hui et aussi classique, élégante, structurée. A ce jour (octobre 2014), je n’ai pas encore lu le texte, en cours d’écriture. J’espère, et je pense que ce texte (nous) bousculera. Qu’il permettra de mettre en lumière le lyrisme, la colère, la foi, la rage, le désir (de vie, de théâtre, de justice, de corps) que je sens parfois enfouis chez les étudiants (et chez nous tous). 
Je suis impatient de travailler sur ce choeur d’individus uniques, sur cette constellation de monologues croisés comme autant de destins personnels. Une sorte d’auto-fiction crue et directe, mais ensemble, à quinze voix, quinze corps. »
Denis Maillefer

« Je suis venu à la Manufacture. J’ai souhaité rencontrer les jeunes actrices et les jeunes acteurs. Je voulais les voir. Physiquement.J’écris pour des gens précis. Pas « en général ». Je voulais écouter leur tessiture.
Nous avons parlé ensemble. J’ai pris leur visage en photo avec mon iPhone. Et je suis parti. Puis j’ai écrit. Pour eux. Individuellement. En regardant parfois leur portrait. J’ai écrit pour eux « Lac », une histoire où la langue est le premier sujet. Une histoire de langue mettant en ligne seize corps moins un face à la mort, au sexe et au crime. »
Pascal Rambert

Mercredi à 20h
Jeudi à 19h

Dirigé par Arthur Brügger

Atelier d’écriture

« Lac est un texte polyphonique, une pièce de théâtre qui raconte, en filigrane, comment la parole d’un groupe peut signifier – ou combler – une absence. Ici, celle de Thibault, homme dont on ne sait presque rien mais dont le nom revient sur toutes les bouches. Pascal Rambert a en effet construit sa pièce de quinze monologues successifs – pour autant de comédiens, et un absent. Pour les écrire, il s’est inspiré d’une rencontre avec chacun d’eux.

Durant l’atelier, les participants pourront s’inspirer de ce processus afin de composer leur propre texte. Découpage, collage et réutilisation seront de mise afin de faire jaillir de courtes formes théâtrales, inédites et singulières. »

Arthur Brügger

Arthur Brügger vit et travaille à Lausanne. Diplômé de l’institut littéraire suisse, il est parmi les lauréats du Prix du Jeune Ecrivain 2012, pour sa nouvelle Trompe-l’œil, parue en recueil chez Buchet-Chastel (Prix du Jeune Lecteur). Il publie divers textes dans des revues, recueils & anthologies. Son premier récit, Ciao Letizia, paraît aux éditions Encre fraîche à Genève (printemps 2012). Il est membre, depuis sa création, du collectif AJAR, avec lequel il écrit et performe en Suisse et à l’étranger. Il anime également des ateliers d’écriture dans le cadre de C-FAL (collectif d’artistes pluridisciplinaire, Genève). Il partage son temps entre l’écriture, la musique (pianiste dans un groupe indépendant, Brachoï) et un poste à mi-temps au Musée de l’Elysée en tant que coordinateur éditorial.

Mercredi 18 juin, de 15h à 18h, à l’Annexe du Théâtre du Loup

149181-logo_le_programme