CERCLE,
cheminer à la surface d’un globe

D’après Élisée Reclus, John Berger et Kenneth White
Une création de A. Chollier, J.-L. Johannides et L.Valdès
 

Du 7 au 18 décembre 2016

Photo Christian Lutz

Concept et réalisation
habitation imaginaire #
Alexandre Chollier,
Jean-Louis Johannides
et Laurent Valdès

Auteur

Alexandre Chollier
Mise en scène
Jean-Louis Johannides

Avec
David Gobet, Nora Steinig

Univers visuel
Laurent Valdès
Scénographie
Sylvie Kleiber
Lumière
Jonas Bühler
Espace sonore
Rudy Decelière
Regard extérieur
et accompagnement éditorial

Michèle Pralong
Administration
Annick Kammacher

Soutiens
Loterie Romande
République et Canton de Genève DIP
Fondation Leenaards
Ernst Göhner Stiftung
Fonds action Intermittents
Université de Genève
Théâtre du Loup

« L’homme est la nature prenant conscience d’elle-même. »
S’inspirant de cette phrase du géographe libertaire Élisée Reclus, Cercle, cheminer à la surface d’un globe propose un voyage sensoriel axé sur la carte géographique et sur ses façons bien à elle de représenter le monde. Mais le monde échappe à l’ambition du géographe et la carte est toujours imparfaite.
Le théâtre se transforme alors en espace d’échanges, point de rencontre d’une communauté éphémère. Muni d’une carte blanche, chaque spectateur chemine à la rencontre de lieux qui, tour à tour, deviennent géographie. Une échappée au fil des territoires, avec des airs de jeu d’enfant et de périple philosophique.

PRESSE

Humble dans le ton adopté, ambitieuse dans ses enjeux philosophiques, la performance est également éblouissante sur le plan esthétique et jubilatoire en tant que spectacle théâtral (…)

Tout au long du circuit, on apprend. On rêve. On rit. On s’émeut des déboires de Michel et Michèle, minuscules figurines écrasées par les notions d’échelle. On comprend que deux points éloignés reliés par une droite devraient forcer à creuser la surface de la terre. On dessine un plan de Genève à la craie. On déplie sa carte blanche. On y lit les indications arbitraires qui s’y projettent. Bref, on saute de corde en corde de la théorie du même nom, en réalisant, tout ébahi, que la vraie démocratie s’étale là, à nos pieds.

Katia Berger, La Tribune de Genève

Les animateurs de l’expédition, Nora Steining et David Gobet, jouent avec brio les vrais-faux G.O. et leurs minifigurines étalon, Michel et Michèle, offrent de jolis décrochages comiques. Mais, sur le fond, c’est très sérieusement que le géographe Alexandre Chollier, le metteur en scène Jean-Louis Johannidès et le vidéaste Laurent Valdès relaient la pensée anarchiste du géographe Elisée Reclus. L’idée? Partir de soi, de son territoire, pour aller vers les autres. Sans limites (…)

Marie-Pierre Genecand, Le Temps

+ EN DETAILS

Le Loup brasse les cartes et parle géographieMarie-Pierre Genecand, Le Temps, 08.12.16
Au Loup, on arrête de tricher aux cartes, Katia Berger, Tribune de Genève, 11.12.16
Écouter l’interview d’Alexandre Chollier, Jean-Louis Johannides et Laurent Valdès sur Radio Vostok

+ AUTOUR DE CERCLE

Samedi 10 décembre 2016

Dans le cadre des représentations de Cercle, cheminer à la surface d’un globe, du 7 au 18 décembre au Théâtre du Loup, participez à la journée Autour de Cercle et assistez à la table ronde dédiée aux Cartographies en partage le samedi 10 décembre dès 13h30.

Comment retrouver le chemin du monde ? Peut-être en faisant cercle autour de la carte, mais ceci sans l’encercler. Autant dire, refuser l’isolation fondatrice de la cartographie googlesque tout autant que la distanciation propre à la cartographie conventionnelle et leur préférer la proximité induite par des savoir-lire et savoir-écrire partagés, proprement terrestres, capables de resituer ensemble tout un chacun devant le Terre et non face à elle ou au-dessus. Bref de donner au lieu que nous habitons ses contours vrais, de mettre en lien ces expériences, d’imaginer un langage commun qui puisse être partagé et dont la carte serait la grammaire de ces cartographies partagées.

Au programme :
13h45 : Projection – conférence de Kenneth White, Le poète cosmographe
15h : Table ronde Cartographies en partage avec B. Stiegler, F. Klauser, Y. Berger
17h : Vernissage du livre-carte Echelles, collection l’écorce du monde, A•Type éditions
19h : Représentation de Cercle, cheminer à la surface d’un globe

entrée libre, à l’exception de la représentation
une journée en partenariat avec le Département de géographie et environnement de l’Université de Genève

+ DOSSIER PÉDAGOGIQUE

Le dossier pédagogique est disponible ici

Mercredi, vendredi à 20h
Jeudi, samedi à 19h
Dimanche à 17h
Relâche lundi et mardi

Tout public, dès 12 ans

Durée 1h10

149181-logo_le_programme

Mercredi, vendredi à 20h
Jeudi, samedi à 19h
Dimanche à 17h
Relâche lundi et mardi

Tout public, dès 12 ans

Durée 1h10

« L’homme est la nature prenant conscience d’elle-même. »
S’inspirant de cette phrase du géographe libertaire Élisée Reclus, Cercle, cheminer à la surface d’un globe propose un voyage sensoriel axé sur la carte géographique et sur ses façons bien à elle de représenter le monde. Mais le monde échappe à l’ambition du géographe et la carte est toujours imparfaite.
Le théâtre se transforme alors en espace d’échanges, point de rencontre d’une communauté éphémère. Muni d’une carte blanche, chaque spectateur chemine à la rencontre de lieux qui, tour à tour, deviennent géographie. Une échappée au fil des territoires, avec des airs de jeu d’enfant et de périple philosophique.

PRESSE

Humble dans le ton adopté, ambitieuse dans ses enjeux philosophiques, la performance est également éblouissante sur le plan esthétique et jubilatoire en tant que spectacle théâtral (…)

Tout au long du circuit, on apprend. On rêve. On rit. On s’émeut des déboires de Michel et Michèle, minuscules figurines écrasées par les notions d’échelle. On comprend que deux points éloignés reliés par une droite devraient forcer à creuser la surface de la terre. On dessine un plan de Genève à la craie. On déplie sa carte blanche. On y lit les indications arbitraires qui s’y projettent. Bref, on saute de corde en corde de la théorie du même nom, en réalisant, tout ébahi, que la vraie démocratie s’étale là, à nos pieds.

Katia Berger, La Tribune de Genève

Les animateurs de l’expédition, Nora Steining et David Gobet, jouent avec brio les vrais-faux G.O. et leurs minifigurines étalon, Michel et Michèle, offrent de jolis décrochages comiques. Mais, sur le fond, c’est très sérieusement que le géographe Alexandre Chollier, le metteur en scène Jean-Louis Johannidès et le vidéaste Laurent Valdès relaient la pensée anarchiste du géographe Elisée Reclus. L’idée? Partir de soi, de son territoire, pour aller vers les autres. Sans limites (…)

Marie-Pierre Genecand, Le Temps

+ EN DETAILS

Le Loup brasse les cartes et parle géographieMarie-Pierre Genecand, Le Temps, 08.12.16
Au Loup, on arrête de tricher aux cartes, Katia Berger, Tribune de Genève, 11.12.16
Écouter l’interview d’Alexandre Chollier, Jean-Louis Johannides et Laurent Valdès sur Radio Vostok

+ AUTOUR DE CERCLE

Samedi 10 décembre 2016

Dans le cadre des représentations de Cercle, cheminer à la surface d’un globe, du 7 au 18 décembre au Théâtre du Loup, participez à la journée Autour de Cercle et assistez à la table ronde dédiée aux Cartographies en partage le samedi 10 décembre dès 13h30.

Comment retrouver le chemin du monde ? Peut-être en faisant cercle autour de la carte, mais ceci sans l’encercler. Autant dire, refuser l’isolation fondatrice de la cartographie googlesque tout autant que la distanciation propre à la cartographie conventionnelle et leur préférer la proximité induite par des savoir-lire et savoir-écrire partagés, proprement terrestres, capables de resituer ensemble tout un chacun devant le Terre et non face à elle ou au-dessus. Bref de donner au lieu que nous habitons ses contours vrais, de mettre en lien ces expériences, d’imaginer un langage commun qui puisse être partagé et dont la carte serait la grammaire de ces cartographies partagées.

Au programme :
13h45 : Projection – conférence de Kenneth White, Le poète cosmographe
15h : Table ronde Cartographies en partage avec B. Stiegler, F. Klauser, Y. Berger
17h : Vernissage du livre-carte Echelles, collection l’écorce du monde, A•Type éditions
19h : Représentation de Cercle, cheminer à la surface d’un globe

entrée libre, à l’exception de la représentation
une journée en partenariat avec le Département de géographie et environnement de l’Université de Genève

+ DOSSIER PÉDAGOGIQUE

Le dossier pédagogique est disponible ici

Concept et réalisation
habitation imaginaiare #
Alexandre Chollier,
Jean-Louis Johannides
et Laurent Valdès

Auteur

Alexandre Chollier
Mise en scène
Jean-Louis Johannides

Avec
David Gobet, Nora Steinig

Univers visuel
Laurent Valdès
Scénographie
Sylvie Kleiber
Lumière
Jonas Bühler
Espace sonore
Rudy Decelière
Regard extérieur
et accompagnement éditorial

Michèle Pralong
Administration
Annick Kammacher

Soutiens
Loterie Romande
République et Canton de Genève DIP
Fondation Leenaards
Ernst Göhner Stiftung
Fonds action Intermittents
Université de Genève
Théâtre du Loup

149181-logo_le_programme