LE CRI DU SON

Suite pour lumière et orchestre
De Yves Cerf et Michel Guibentif
Création

Du 19 au 24 février 2013

Conception et composition
Yves Cerf
Lumières
Michel Guibentif 
Avec
Saxophones
Christophe Berthet, Yves Cerf, Marco Sierro
Cuivres, voix
Monika Esmerode, Ian Gordon-Lennox, William Bill Holden, Yves Massy
Guitare
Christian Graf
Piano
Maël Godinat
Basse, contrebasse
Massimo Pinca, Jean-Luc Riesen
Batterie, percussions
Raul Esmerode, Bernard Trontin
Production, diffusion
Philippe Clerc
Compositions et arrangements
Fanfareduloup Orchestra

Soutiens
Canton de Vaud
Corodis
Loterie Romande
Pourcent culturel Migros
Théâtre de Vidy – Lausanne
Théâtre du Loup – Genève
Théâtre Arsenic – Lausanne
Petithéâtre – Sion
CO2 – Bulle
Remerciements
Stéphanie Riondel

Clair obscur. Un cri. Le cri du son. La scène est un cercle qui réunit public et musiciens. Des ombres. Le rond d’un projecteur se promène. Un saxophone le suit. Le cercle prend vie, une lueur, un battement de cœur, un scintillement orchestral. Des éclats, des éclairs. Un faisceau blanc rythme la partition comme la baguette du chef d’orchestre. Mais le bruissement des contrebasses fait taire ce qui nous éblouit et invite les lanternes à danser… 
Voici donc un concert spectaculaire aussi tendre que sauvage où les compositions d’Yves Cerf et les lumières de Michel Guibentif nous emmènent dans un monde chromatique et improvisé. Pour prendre au mot ce que disait Igor Stravinsky : « Il ne suffit pas d’entendre la musique, il faut encore la voir ». 
Cette nouvelle création veut poursuivre les diverses expériences scéniques de l’Orchestra, telles que Hors de Portée, La Chèvre de Mr Seguin et Boum, Opéra bruyant. Elle cherche à explorer les rapports mystérieux entre espace, lumière et son. Elle creuse dans les couches profondes de l’émotion puisque, comme la lumière, la musique est infinie et elle est le langage de l’âme.

Horaire spécial

Tous les jours à 20h
sauf dimanche à 17h
relâche lundi

149181-logo_le_programme