MAIS QUI SONT CES GENS ?

de Manon Pulver
Mise en scène Julien George
L’AUTRE CIE
Création

Du 5 au 21 octobre

MAIS QUI SONT CES GENS ?

De Manon Pulver
Mise en scène Julien George
L’AUTRE CIE
Création

Du 5 au 21 octobre

Texte
Manon Pulver

Mise en scène
Julien George

Avec
Laurent Deshusses
Etienne Fague
Camille Figuereo
Mariama Sylla
Julien Tsongas

Assistanat à la mise en scène
Thibaud Pedraja
Scénographie
Khaled Khouri
Création musique et son
Simon Aeschimann
Création lumière et régie générale

Loïc Brisset
Costumes
Irene Schlatter
Maquillages et coiffures
Katrine Zingg
Peintures
Eric Vuille
Construction décors
Ateliers de construction de la Ville de Genève

Diffusion
Hélène Hudovernik
Administration
Beatrice Cazorla
Stagiaire
Alice Barbey
Remerciements
Le Grütli – Centre de production et de diffusion des Arts vivants
Théâtre Am Stram Gram
Kneifel Pianos

Production
L’Autre Cie
Coproduction
Théâtre du Loup
Soutiens
Ville de Genève
Canton de Genève
Corodis
Loterie Romande
Fondation Ernst Göhner
Fondation Leenaards
SSA
Fondation Suisse des Artistes Interprètes
Fondation privée
Action intermittents

Nouvel An. Un groupe d’amis se retrouve dans une maison du Gard. La maison a connu différentes époques et depuis peu on y a même installé le wifi. Lorsqu’une tempête se lève, la soirée prend une tournure imprévue : une banale conversation sur l’usage des smartphones se mue en dispute puis en une tentative de régulation de leur usage qui va les entraîner sur un terrain extrêmement glissant…

A l’ère de l’hyperconnexion, que se passe-t-il lorsque nous sommes privés subitement de nos outils de communication ? Quelles découvertes ferions-nous si nous avions accès aux smartphones de nos proches ? Connaissons-nous vraiment ceux que nous croyons connaître ?

Un peu trop sûrs d’eux, les personnages réaliseront à leurs dépens qu’on ne joue pas sans risque avec cette nouvelle boîte noire de nos intimités.

Mais qui sont ces gens ?, une comédie aussi acérée qu’édifiante issue d’une commande à l’auteure Manon Pulver, exploite le rapport ambigu que nous entretenons avec nos smartphones pour interroger, avec légèreté, la complexité des liens d’amitié.

 

PRESSE

15.10.18 : « Devant le public, (les comédiens) se livrent à un virtuose match de ping pong verbal. Les répliques s’enchaînent avec la fluidité et le désordre d’une conversation quotidienne entre amis, et garantissent l’énergie et la tension de la représentation. »critique d’Océane Forster, L’Atelier Critique

10.10.18 : « Des répliques qui claquent, des personnages qui craquent. L’écriture de Manon Pulver rappelle celle des modèles français en la matière, du Dîner de con au Prénom, en passant par Le Dieu du carnage. Une mécanique de précision qui piège les protagonistes et les oblige à tomber le masque. »critique de Marie-Pierre Genecand, Le Temps

09.10.18 : « Manon Pulver, avec la malice de celle qui sait de quoi elle parle, explore tout le potentiel comique du téléphone portable » – article de Marie-Claude Martin, RTS Culture

09.10.18 : « Vaudeville actuel, Mais qui sont ces gens ? multiplie les coups de théâtre entre ses cinq personnages. »critique de Cécile Dalla Torre, Le Courrier

08.10.18 : « (…) une comédie grinçante, à la fois fine et accessible aussi, un huis clos magnifiquement servi par cinq excellents comédiens » – chronique de Thierry Sartoretti, émission « Vertigo » (RTS – La 1ère)

08.10.18 : « La maîtrise, tant de Pulver à la plume, de George à la baguette, et d’une distribution établie dès la genèse du projet n’a d’égale que l’efficacité d’une carte SIM. Julien Tsongas, Mariama Sylla, Laurent Deshusses, Camille Figuereo et Étienne Fague accordent brillamment leur professionnalisme aux rouages minutieux de cette comédie de mœurs du XXIe siècle. » – critique de Katia Berger, La Tribune de Genève

05.10.18 : « Les amants ne sont plus dans les placards, ils sont dans les portables » – interview de Laurent Deshusses par Vincent Borcard, leprogramme.ch

03.10.2018 : Manon Pulver, invitée de Pascal Décaillet sur le plateau de l’émission « Les yeux dans les yeux » de Léman Bleu :

BORD DE SCENE

Mardi, jeudi et samedi 19h
Mercredi et vendredi 20h
Dimanche 17h
Relâche lundi

Durée 1h40

Dès 12 ans


Jeudi 11 octobre
Représentation
en langue des signes française
grâce au projet
Sourds & Culture


Dimanche 21 octobre

Représentation
en audiodescription
par l’association
Écoute voir

Mardi, jeudi et samedi 19h
Mercredi et vendredi 20h
Dimanche 17h
Relâche lundi

Durée 1h40

Dès 12 ans

Jeudi 11 octobre
Représentation
en langue des signes française
grâce au projet
Sourds & Culture


Dimanche 21 octobre

Représentation
en audiodescription
par l’association
Écoute voir

Nouvel An. Un groupe d’amis se retrouve dans une maison du Gard. La maison a connu différentes époques et depuis peu on y a même installé le wifi. Lorsqu’une tempête se lève, la soirée prend une tournure imprévue : une banale conversation sur l’usage des smartphones se mue en dispute puis en une tentative de régulation de leur usage qui va les entraîner sur un terrain extrêmement glissant…

A l’ère de l’hyperconnexion, que se passe-t-il lorsque nous sommes privés subitement de nos outils de communication ? Quelles découvertes ferions-nous si nous avions accès aux smartphones de nos proches ? Connaissons-nous vraiment ceux que nous croyons connaître ?

Un peu trop sûrs d’eux, les personnages réaliseront à leurs dépens qu’on ne joue pas sans risque avec cette nouvelle boîte noire de nos intimités.

Mais qui sont ces gens ?, une comédie aussi acérée qu’édifiante issue d’une commande à l’auteure Manon Pulver, exploite le rapport ambigu que nous entretenons avec nos smartphones pour interroger, avec légèreté, la complexité des liens d’amitié.

PRESSE

15.10.18 : « Devant le public, (les comédiens) se livrent à un virtuose match de ping pong verbal. Les répliques s’enchaînent avec la fluidité et le désordre d’une conversation quotidienne entre amis, et garantissent l’énergie et la tension de la représentation. »critique d’Océane Forster, L’Atelier Critique

10.10.18 : « Des répliques qui claquent, des personnages qui craquent. L’écriture de Manon Pulver rappelle celle des modèles français en la matière, du Dîner de con au Prénom, en passant par Le Dieu du carnage. Une mécanique de précision qui piège les protagonistes et les oblige à tomber le masque. »critique de Marie-Pierre Genecand, Le Temps

09.10.18 : « Manon Pulver, avec la malice de celle qui sait de quoi elle parle, explore tout le potentiel comique du téléphone portable » – article de Marie-Claude Martin, RTS Culture

09.10.18 : « Vaudeville actuel, Mais qui sont ces gens ? multiplie les coups de théâtre entre ses cinq personnages. »critique de Cécile Dalla Torre, Le Courrier

08.10.18 : « (…) une comédie grinçante, à la fois fine et accessible aussi, un huis clos magnifiquement servi par cinq excellents comédiens » – chronique de Thierry Sartoretti, émission « Vertigo » (RTS – La 1ère)

08.10.18 : « La maîtrise, tant de Pulver à la plume, de George à la baguette, et d’une distribution établie dès la genèse du projet n’a d’égale que l’efficacité d’une carte SIM. Julien Tsongas, Mariama Sylla, Laurent Deshusses, Camille Figuereo et Étienne Fague accordent brillamment leur professionnalisme aux rouages minutieux de cette comédie de mœurs du XXIe siècle. » – critique de Katia Berger, La Tribune de Genève

05.10.18 : « Les amants ne sont plus dans les placards, ils sont dans les portables » – interview de Laurent Deshusses par Vincent Borcard, leprogramme.ch

03.10.2018 : Manon Pulver, invitée de Pascal Décaillet sur le plateau de l’émission « Les yeux dans les yeux » de Léman Bleu :

DISTRIBUTION

Texte
Manon Pulver

Mise en scène
Julien George

Avec
Laurent Deshusses
Etienne Fague
Camille Figuereo
Mariama Sylla
Julien Tsongas

Assistanat à la mise en scène
Thibaud Pedraja
Scénographie
Khaled Khouri
Création musique et son
Simon Aeschimann
Création lumière et régie générale

Loïc Brisset
Costumes
Irene Schlatter
Maquillages et coiffures
Katrine Zingg
Peintures
Eric Vuille
Construction décors
Ateliers de construction de la Ville de Genève

Diffusion
Hélène Hudovernik
Administration
Beatrice Cazorla
Stagiaire
Alice Barbey
Remerciements
Le Grütli – Centre de production et de diffusion des Arts vivants
Théâtre Am Stram Gram
Kneifel Pianos

Production
L’Autre Cie
Coproduction
Théâtre du Loup
Soutiens
Ville de Genève
Canton de Genève
Corodis
Loterie Romande
Fondation Ernst Göhner
Fondation Leenaards
SSA
Fondation Suisse des Artistes Interprètes
Fondation privée
Action intermittents

149181-logo_le_programme