INAUDIBLE

ZOO / Thomas Hauert
Journées de danse contemporaine suisse
2 et 3 février 2017

 

 

+ ACTE CO-ÉNONCÉ DOUZE POTENTIALITÉS
Fabrice Mazliah
La Manufacture
Bachelor en danse contemporaine
3 février 2017

Conception et direction Thomas Hauert

Interprètes Thomas Hauert, Fabian Barba, Liz Kinoshita, Albert Quesada, Gabriel Schenker, Mat Voorter

Musique George Gershwin, Piano Concerto in F, Mauro Lanza, Ludus de Morte Regis
Collage musical Thomas Hauert
Lumière Bert Van Dijck
Costumes Chevalier-Masson
Son Bart Celis
Collaboration informatique musicale (Ircam) Martin Antiphon
Production ZOO/Thomas Hauert

Coproduction Kunstenfestivaldesarts, Bruxelles, Charleroi Danses – Centre chorégraphique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Charleroi – Bruxelles, La Bâtie-Festival, Genève, PACT Zollverein, Essen, CDC Atelier de Paris-Carolyn Carlson, Paris, Ircam – Centre Pompidou, Paris, Théâtre Sévelin 36, Lausanne, Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape – direction Yuval Pick, Rillieux-la-Pape.

Soutiens Fédération Wallonie-Bruxelles-Service de la danse, Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture, Loterie Nationale, Vlaamse Gemeenschapscommissie, Ein Kulturengagement des Lotterie-Fonds des Kantons Solothurn, Wallonie-Bruxelles International, Wallonie-Bruxelles Théâtre/Danse, Studio Charleroi Danses, Grand Studio, Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape – direction Yuval Pick.
Remerciements Les Cris de Paris (direction Geoffroy Jourdain), commissaire et interprétation en 2013 de la pièce Ludus de Morte Regis de Mauro Lanza au festival ManiFeste (Ircam – Centre Pompidou).

Diffusion Caroline Vermeulen, Bruxelles

Dans le cadre des Journées de danse contemporaine suisse, la plus importante plateforme pour la promotion et la diffusion des compagnies suisses de danse contemporaine, le Théâtre du Loup présentera INAUDIBLE de ZOO/Thomas Hauert.

La musique exerce une sorte de fascination sur Thomas Hauert. Loin de le contraindre, elle est pour le chorégraphe une source inépuisable de dialogue avec le mouvement. Pour lui, danse et musique sont deux incarnations de notre désir d’ordonner l’expérience du temps. Cette nouvelle création pour six interprètes se confronte au Concerto en fa de George Gershwin et au Ludus de Morte Regis du compositeur contemporain Mauro Lanza, chanté a cappella : deux partitions sur lesquelles les interprètes improvisent selon un canevas rigoureux, en inversant le principe cinématographique du mickeymousing qui veut que la musique souligne le mouvement. Le résultat ? Un captivant tissu mouvant qui donne une matérialité physique à l’expérience musicale.

Biographie
Longtemps interprète de la nouvelle danse belge, Thomas Hauert fonde la compagnie ZOO en 1998. Cows in Space, premier spectacle remarqué pour son utilisation particulière de l’improvisation, jette les bases d’une esthétique explorant les tensions entre liberté et contrainte, individu et groupe, ordre et désordre. Depuis, le soleurois a créé plus de quinze pièces présentées dans plus de 30 pays. En 2013, il rejoint La Manufacture à Lausanne où il est responsable de la filière Danse contemporaine.

+ EXTRA « ACTE CO-ÉNONCÉ DOUZE POTENTIALITÉS » DE FABRICE MAZLIAH

Les promotions A et B du Bachelor en danse contemporaine de la Manufacture de Lausanne présenteront leur spectacle de fin d’année. Le Loup accueillera la promotion A, en deuxième année du Bachelor, et la création originale de Fabrice Mazliah.

Si vous pouviez converser avec un performer pendant l’acte, que pourrait-il/elle vous raconter de ce qu’ils/elles font et de ce qui leur est fait?

“Acte co-énoncé, douze potentialités” est un témoignage performatif produisant un mouvement réel et imaginaire. Le point de départ est l’examen de la connaissance incarnée du danseur: comment les idées qui étaient auparavant implicites, tacites et juste entre danseurs, peuvent être exprimées verbalement puis échangées entre différents corps? Comment la compréhension acquise par une communauté d’interprètes peut être révélée simultanément au public et évoluer vers quelque chose de nouveau? Penser au-delà de la connaissance des faits, des catégories et des mesures, les danseurs cherchent l’expression de leur savoir-faire dans une nouvelle forme communautaire. Ils explorent de nombreuses stratégies: combiner le mouvement au langage, développer certain détails en descriptions élaborées, être poétique.

Cette expérience d’une complète incomplétude qu’est de se livrer à la performance contribue idéalement à souligner que la connaissance est un processus, comme la poésie, elle implique le pas-encore-savoir des pensées et des actes créatifs.

Ce travail est basé sur le processus de recherche élaboré pour la pièce « In Act and Thought », créé en Juin 2015 pour et avec La Forsythe Company à Francfort, de façon à partager avec de jeunes interprètes l’expérience d’un tel processus et d’en créer une nouvelle proposition.

+ LE PROGRAMME COMPLET SUR LE SITE DES JDCS

Jeudi à 17h
Vendredi à 22h

+ Actes co-énoncé, douze potentialités
Vendredi à 11h
Entrée libre sur inscription à manufacture@swissdanceday

149181-logo_le_programme