VIE DE GUNDLING FRÉDÉRIC DE PRUSSE SOMMEIL RÊVE CRI DE LESSING

D’après Heiner Müller
La Comédie de Genève
Création

Du 11 au 30 novembre 2014

Mise en scène
Jean Jourdheuil

Avec
Frank Arnaudon
Ahmed Belbachir
Jean Aloïs Belbachir
Anne Durand
Mirjam Ellenbroek
Armen Godel
Pio Gonzato
Bernard Héritier dit Babar
Michel Kullmann
Nalini Menamkat
Benoît Moreau

et les enfants
(en alternance)
Arthur Bauzin, Melvil Foray, Lila Gaillet,
Sasha Gravat Harsch, Audrey Jones, Sophia Kinney,
Nassim Koessler, Maxence Petey, Laïs Puoppolo,
Natasha Raykov, Vera Robinson, Simon Scholler,
Mathilde Phaneuf, Léon Zurn

Collaboration artistique
Michel Kullmann
Assistanat à la mise en scène
Nalini Menamkat
Musique  
Benoît Moreau
Marionnettes 
Mirjam Ellenbroek
Scénographie et costumes
Jean-Claude Maret
Lumière
Jean-Philippe Roy
Machinerie
Bernard Héritier dit Babar
Son 
Pio Gonzato

Production
Comédie de Genève
Soutien
Fondation Leenaards

L’écriture de Heiner Müller aspire en elle le vingtième siècle européen. L’auteur 
« regarde l’histoire dans le blanc des yeux » avec effroi, sans pathos, souvent avec humour et sarcasme. Son oeuvre capte le basculement des sociétés occidentales à la fin des années 70 alors que s’annoncent la mondialisation, les révolutions technologiques et l’effondrement du bloc de l’Est. 
De retour d’un séjour inespéré aux États-Unis, il écrit en 1976 Vie de Gundling Frédéric de Prusse Sommeil Rêve Cri de Lessing, un texte surprenant qui, avec Hamlet-machine, écrit à la même époque, lui vaudra d’être censuré dans son pays, l’Allemagne de l’Est. Il use des procédés surréalistes du « roman-collage » pour composer un théâtre prémonitoire, une fresque expérimentale, autobiographique et déjantée.
« Il y a de la pitié dans cette pièce, disait Heiner Müller. Pitié pour tout ce qui y est décrit. En beaucoup de points, c’est aussi un autoportrait ». Jean Jourdheuil s’empare de ces fragments et en propose une interprétation vive, un « surf politico-psychique ».

Mardi, mercredi, jeudi, samedi à 19h
Vendredi à 20h
Dimanche à 17h (sauf dim 16 nov. relâche)

Durée : 2 heures

149181-logo_le_programme